Tag Archives: Fjords

Milford Sounds

22 Jan

Sur la route de Milford Sounds, nous nous arrêtons de nombreuses fois, le paysage est une fois de plus magnifique.  La route longe d’abord le lac de Te Anau, puis s’enfonce dans une fôret d’hêtres australs entrecoupée de grandes prairies de red Tussocks. Nous faisons une halte au Mirror Lake, le paysage se reflète dans ces petits lacs.
Avant d’emprunter le tunnel Homer, nous nous arrêtons quelques instants au pied des glaciers. Nous faisons la rencontre du kea, perroquet alpin espiègle et chapardeur. Il n’hésite pas à s’approcher des voitures à l’arrêt. Cette petite bête est aussi considérée comme l’un des animaux les plus intelligents sur terre.
Nous nous réveillons à Milford Sounds sous le soleil, nous sommes ravis, le temps parfait pour notre croisière dans les fjords jusqu’à la mer de Tasman (16 km). Une superbe visibilité faisant bien apparaître le Mitre Peak (1695m). Une fois n’est pas coutume pour nous en NZ, la chance est avec nous car il pleut normalement ici 200 jours par an. Nous découvrons une épaisse forêt pluviale tempérée couvrant les pentes abruptes des fjords. Côtes déchiquetées, falaises, cascades, fjords, lacs : ces paysages escarpés ont été modelés par les glaciations successives.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Traversée des fjords chiliens à bord du Navimag

20 Déc

Nous remontons  la Patagonie Chilienne à bord de l’Evangelista, un bateau cargo, aussi équipé pour le transport de touristes. Un voyage de 4 jours et 3 nuits, un peu plus de 2000 km parcourus et de bonnes rencontres faites autour de quelques verres. Enfin, on se laisse bercer sans penser au lendemain (pas d’hôtel à réserver, refaire de sacs, etc…) Merci à Benoît et Elisabeth pour le conseil 😉

L'Evangelista

Conteners...

Le paysage est magnifique le premier jour, nous sommes au milieu des fjords.

Petite halte au glacier Skua. Le barman en profite pour descendre en bateau moteur et chercher quelques morceaux de glace pour servir des Pisco Sour. Les dauphins montrent le bout de leur nez.

Traversée du Golfe des Peinas un peu difficile, 12h à tanguer sans cesse. Heureusement qu’il n’y a pas de houle… Les pilules contre le mal de mer font leur effet!

Epave du Cotopatxi, posée au milieu de nulle part, un bateau fantome

Débarquement à Puerto Montt

Puerto Montt