Archive | 1. Nouvelle-Zélande RSS feed for this section

Christchurch

28 Jan

Après notre virée à Mt Cook National Park, nous arrivons en début de soirée à Christchurch où Hugo S. et ses colocataires nous attendent. (Merci les gars pour votre accueil, nous avons passé un super WE ensemble. Nous vous confirmons, nous étions bien fatigués dimanche matin ;)). La ville semble très étendue, elle fonctionne un peu comme à l’américaine avec ses malls par quartier. Quant au centre-ville, nous n’avons pas vu voir grand-chose à l’exception des barricades qui l’encerclent. Les dégâts du tremblement de terre en février dernier sont encore bien présents, c’est assez effrayant et nous fait réaliser à quel point les secousses ont dû être très fortes. Un nouveau petit centre-ville s’est construit à côté du vieux centre-ville, il est fait de container. Plutôt design !

Il est temps pour nous de rendre notre voiture, au total : 5300 km en 25 jours. On n’a pas chômé….

Maintenant direction les îles Fidji ! Au programme : farniente, plage et soleil!!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Mont Cook

28 Jan

Le temps commence à presser. Nous souhaitons absolument faire une halte au Mont Cook National Park (Patrimoine Mondial de l’UNESCO) avant de repartir de Christchurch. Le Mont Cook est le plus haut sommet de Nouvelle-Zélande, il culmine 3754m.

Sur la route, le paysage est somptueux, nous longeons pendant plus de 50km les rives du lac Pukaki, ses eaux sont d’un bleu glacial à couper le souffle. Puis, au fur et à mesure que nous avançons, nous apercevons le majestueux Mont Cook ensoleillé. C’est sublime !

Sur la route de Christchurch, nous ferons une petite halte au lac Tekapo. Nous serions bien restés là à lézarder au bord du lac 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Moeraki Boulders

26 Jan

Nous nous arrêtons aux célèbres Moeraki boulders, roches sphériques qui se sont formées par accumulation de sédiments au fond de l’océan il y a environ 60 millions d’années !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Oamaru, la ville où le temps s’est arrêté

26 Jan

Au départ, nous ne devions pas nous y arrêter mais la fatigue se faisant ressentir, il est plus sage de s’arrêter ici avant de rejoindre le Mont Cook et Christchurch

Nous avons un coup de cœur pour cette petite ville d’environ 20 000 habitants, le centre-ville historique est charmant, de nombreux bâtiments anciens de style victorien et quelques artisans perpétuant quelques métiers d’antan (bien différente des autres villes de même taille du pays, mais ville toutefois quasi complètement morte après 18h du soir comme partout ailleurs en NZ sauf Auckland, Wellington et Queenstown). Oamaru a bâti sa fortune au XIXème siècle avec l’exportation de la viande. C’est très étrange, la ville ne semble pas avoir bougé depuis un siècle !

Le soir, nous tentons d’aller voir les fameux manchots bleus et manchots à œil jaune mais la pluie bat tellement fort que nous ne verrons quasiment rien. Dommage ! Apparemment, c’est vraiment très facile de les voir. Il suffit de rester caché dans la voiture et ils traversent devant vous. On retentera une prochaine fois ailleurs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dunedin

24 Jan

Après les Catlins, nous nous arrêtons à Dunedin, deuxième ville de l’île du Sud et capitale de l’Otago. Nous sommes agréablement surpris par celle-ci, une très jolie petite ville historique avec un vieux quartier de style victorien (ville fondée par les colons écossais. Dunedin est d’ailleurs l’ancien nom d’Edimbourg en écossais).

Les alentours de la ville sont très vallonnés, les paysages sont une fois de plus incroyables. Nous sommes allés faire un tour au Mont Cargill pour admirer la vue sur l’Otago Peninsula et Dunedin.

Avant de partir, nous sommes passés faire un tour à Baldwin Street, la rue résidentielle la plus pentue du monde. 350m de long avec un dénivelé de 35%. Nous l’avons faite à pied et en voiture. A pied ça passe, elle n’est pas très longue. Par contre, en voiture…. un peu plus dur. Ça sentait le chaud à l’arrivée!

Étant donné notre consommation quotidienne de Cadburry, nous ne pouvions pas passer à Dunedin sans nous arrêter à Cadbury World. Apparemment, c’était l’une des premières marques anglaises à s’établir dans le pays à la fin du XIXème siècle. Mais bon, l’attraction est tellement prisée qu’il faut attendre 4h avant de pouvoir faire le tour, on passe le nôtre et on continue la route…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les Catlins

23 Jan

Les Catlins, immense côte sauvage à l’extrémité sud de l’île bien préservée du tourisme de masse. Nous empruntons donc la Southern Scenic Route pour traverser cette région (soit environ 170 km).

Sur notre chemin, nous faisons quelques haltes à :
–    Waipapa Point, cap tristement célèbre suite à un bateau échoué en 1886. Un phare y est construit quelques années plus tard.
–    Slope Point, la pointe la plus au Sud de l’île du Sud.
–    Mac Lean Falls, de belles petites cascades après 20 min de marche.
–    Phare Nugget Point, possibilités de voir otaries, lions de mer et manchots à œil jaune. Difficile de les apercevoir.
–    Curio Bay Fossil Forest, une forêt pétrifiée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Milford Sounds

22 Jan

Sur la route de Milford Sounds, nous nous arrêtons de nombreuses fois, le paysage est une fois de plus magnifique.  La route longe d’abord le lac de Te Anau, puis s’enfonce dans une fôret d’hêtres australs entrecoupée de grandes prairies de red Tussocks. Nous faisons une halte au Mirror Lake, le paysage se reflète dans ces petits lacs.
Avant d’emprunter le tunnel Homer, nous nous arrêtons quelques instants au pied des glaciers. Nous faisons la rencontre du kea, perroquet alpin espiègle et chapardeur. Il n’hésite pas à s’approcher des voitures à l’arrêt. Cette petite bête est aussi considérée comme l’un des animaux les plus intelligents sur terre.
Nous nous réveillons à Milford Sounds sous le soleil, nous sommes ravis, le temps parfait pour notre croisière dans les fjords jusqu’à la mer de Tasman (16 km). Une superbe visibilité faisant bien apparaître le Mitre Peak (1695m). Une fois n’est pas coutume pour nous en NZ, la chance est avec nous car il pleut normalement ici 200 jours par an. Nous découvrons une épaisse forêt pluviale tempérée couvrant les pentes abruptes des fjords. Côtes déchiquetées, falaises, cascades, fjords, lacs : ces paysages escarpés ont été modelés par les glaciations successives.

Ce diaporama nécessite JavaScript.