Volcan Kawah Ijen

15 Juin

Nous retrouvons notre « crazy driver » de la veille, en montant dans le minibus, il nous fait un petit clin d’œil en murmurant « slowly slowly » et nous revoilà parti pour 5/6h de minibus sur routes cabossées.

17h : Arrivés dans un hôtel à coté une plantation de café. Cette fois-ci, on occultera la visite de la plantation de café, la énième… Nous préférons aller nous balader dans le village en dessous. Dès les premiers pas sur la route, les enfants viennent nous voir, nous prennent en photo et nous échangeons quelques phrases avec eux. Ils parlent plutôt bien anglais pour leur âge. Les gens sont toujours aussi souriants et accueillants.

Nous ne revenons pas trop tard de la balade, nous souhaitons nous coucher pas trop tard. Les 5h de sommeil de la nuit précédente sont partis loin et une petite ascension de 3 km nous attend demain matin de bonne heure.

5h : Petit déj’ et départ pour le Kawah Ijen (2400m, cratère vert en javanais). Il abrite un lac acide réputé pour être le plus acide de la planète.

6h : Début de l’ascension. Dès les premiers mètres, quelques mineurs  dialoguent avec  nous, ils parlent plutôt bien anglais, eux aussi, ils nous disent qu’ils l’ont appris avec les touristes. Nous sommes au-dessus des nuages et il fait encore frais, d’ailleurs, ils n’arrêtent pas de nous répéter qu’ils ont froid, leurs mains sont glacées. Le long du chemin, nous en apprenons un peu plus sur leur métier, ils font 2 aller-retour/ jour avec 70 kg sur les épaules et sont payés 1000 IDR le kilo (0,08€) sans préciser que le chemin est plus qu’escarpé lorsqu’il s’agit de descendre et/ou remonter du cratère.  Par chance, ils arrivent à arrondir leurs fins de mois avec les touristes en leur vendant des statues de soufre.

Une fois arrivés au refuge, ils nous font porter leurs paniers de 70 kg, impossible de les soulever…  Ils sont haut comme 3 pommes, aussi gros que des crevettes et ils arrivent à porter ces paniers toute la journée et avec le sourire s’il vous plaît! Ils sont incroyables. Nous leur offrons des coca-cola, puis, nous continuons l’ascension avec eux. Et surtout la partie la plus difficile, la descente dans le cratère où ils vont récolter le souffre. A priori, il est interdit de descendre dans le cratère mais on verra la pancarte qu’à notre retour. Oups !!! Il nous met en garde sur le terrain glissant, je confirme, encore quelques frayeurs à plusieurs reprises… et un petite glissage sur les fesses pour ma part. Une fois arrivés au fond du cratère près du lac acide à la couleur bleu azur, nous nous faisons parfois prendre par les fumées, c’est irrespirable. Nous ne restons pas très longtemps et remontons tranquillement le cratère.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

2 Réponses to “Volcan Kawah Ijen”

  1. l0o 26 juin 2012 à 6 h 42 min #

    C’est beau ce cratère et ce lac bleu azur avec toute cette fumée… Je comprends que ça devait être dur d’y respirer correctement mais derrière mon ordi, le spectacle est magnifique !

  2. Cyril 29 juin 2012 à 7 h 09 min #

    Salut la compagnie ! Gros bisous à vous deux avant d aller taffer … Cyril

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s